Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terezin

Terezin

La forteresse du XVIIIe siècle, construite selon un plan à la Vauban pour protéger les marches slaves de l'empire autrichien (le nom allemand de Terezin est "Theresienstadt"), a été transformée par les nazis, durant la Seconde Guerre mondiale, en un ghetto où étaient internés les Juifs tchèques (du "Protectorat de Bohême-Moravie") ou originaires d'autres pays, avant leur déportation et leur extermination dans les chambres à gaz d'Auschwitz. Le ghetto était situé là où se trouve aujourd'hui la ville de Terezin, dans la plus grande partie de la forteresse.

Les nazis avaient fait de ce ghetto un "ghetto modèle", le seul que la Croix-Rouge pouvait visiter.

A proximité, une forteresse plus petite était aménagée en camp de concentration pour les déportés politiques ("Petite forteresse").

En avril-mai 1945, la guerre est perdue pour l'Allemagne. Les nazis font évacuer les camps de concentration à l'approche des troupes américaines. Les déportés évacués au cours de ces terribles marches de la mort parviennent à Terezin au début du mois de mai. Parmi ces rescapés, les déportés évacués du kommando de Flöha, avec Robert Desnos et André Bessière, arrivent à Terezin le 8 mai 1945, jour de la capitulation allemande à Berlin. Les troupes soviétiques arrivent elles aussi à Terezin peu après. Mais une épidémie de typhus frappe le camp surpeuplé. Robert Desnos est lui-même atteint, il meurt le 8 juin 1945, quelques jours après avoir été reconnu par Josef Stuna, étudiant tchèque qui connaissait ses œuvres. Stuna faisait partie d'un corps de médecins et d'infirmiers tchèques volontaires pour soigner les malades du typhus à Terezin.

Terezin

Dans la petite forteresse, le monument en hommage aux déportés

Une cour de la Petite Forteresse. Dans le bâtiment transformé en chapelle du souvenir, une plaque en hommage à Robert DesnosUne cour de la Petite Forteresse. Dans le bâtiment transformé en chapelle du souvenir, une plaque en hommage à Robert Desnos
Une cour de la Petite Forteresse. Dans le bâtiment transformé en chapelle du souvenir, une plaque en hommage à Robert Desnos

Une cour de la Petite Forteresse. Dans le bâtiment transformé en chapelle du souvenir, une plaque en hommage à Robert Desnos

Les élèves tchèques, slovaques et français à Terezin, vendredi 5 avril 2013
Les élèves tchèques, slovaques et français à Terezin, vendredi 5 avril 2013Les élèves tchèques, slovaques et français à Terezin, vendredi 5 avril 2013

Les élèves tchèques, slovaques et français à Terezin, vendredi 5 avril 2013

Les camps d'origine des rescapés des marches de la mort.

Les camps d'origine des rescapés des marches de la mort.

Terezin
Terezin
Terezin
Dans le crématorium

Dans le crématorium

(photos : collège Guillaume Cale et Gymnázium Jozefa Gregora Tajovského)

Terezin (Theresienstadt), le camp de concentration (Petite forteresse).

Tag(s) : #Terezin, #Robert Desnos 1944 1945, #Prague Olomouc avril 2013

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :