Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compiègne Royallieu. Mémorial de l'internement et de la déportation
Le Mur des noms. Parmi plus de 50 000  internés entre 1941 et 1944 : Robert Desnos
Le Mur des noms. Parmi plus de 50 000  internés entre 1941 et 1944 : Robert Desnos

Le Mur des noms. Parmi plus de 50 000 internés entre 1941 et 1944 : Robert Desnos

Inauguré en 2008, le Mémorial de l'internement et de la déportation garde vivant le souvenir de ce qu'a été le camp de Royallieu, camp militaire transformé en camp d'internement de 1941 à 1942, le frontstalag 122 : internement des résistants et prisonniers politiques avant leur déportation en Allemagne ; internement des juifs victimes des rafles, avant leur extermination à Auschwitz ; internement de ressortissants des pays en guerre contre l'Allemagne.

Le mur des noms nous rappelle les destinées de plus de 50 000 internés, la plupart déportés dans les convois partant de la gare de Compiègne.

Aujourd'hui, le Mémorial conserve trois baraques sur les vingt-quatre qui constituaient le frontstalag.

Le Mémorial a accueilli depuis sa création plus de 70 000 visiteurs, dont 17 000 scolaires.

Compiègne Royallieu. Le Mémorial de l'Internement et de la Déportation. Frontstalag122

Tag(s) : #Royallieu, #Robert Desnos 1944 1945

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :