Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le veilleur du Pont-au-Change, le poème en fichier pdf

Le veilleur du Pont-au-Change

Le veilleur du Pont-au-Change

Les élèves de Troisième du collège Guillaume Cale étudient ce poème pour l'épreuve d'histoire des arts (épreuve orale pour l'attribution du brevet des collèges).

Robert Desnos écrit ce poème en 1944, peu avant son arrestation le 22 février.
Le poème est publié clandestinement le 1er mai 1944, sous le pseudonyme de Valentin Guillois, dans le recueil Europe (suite du recueil L'Honneur des Poètes, publié en 1943 par les Éditions de Minuit).

Le contexte historique : la Seconde Guerre mondiale, la résistance en France occupée, les combats que mènent les armées alliées (Britanniques, Américains, Forces Françaises Libres, Soviétiques...) sur tous les fronts (Italie, Europe centrale, Asie-Pacifique).

Les thèmes du poème :
Paris, les points cardinaux.
Le Pont au Change se trouve au cœur de Paris, les autres lieux évoqués sont à la périphérie ou aux portes de la ville.
Le veilleur attend, au centre, pendant que les combats se rapprochent et convergent vers la capitale, espoir de la libération prochaine (en réalité, le débarquement en Normandie n'a pas encore eu lieu, il s'en faut encore de 5 mois, mais début 1944, la défaite prochaine des armées allemandes ne fait plus aucun doute).
Les massacres : "terre grasse de chair humaine".
Le soir, la nuit, nuit de tempête : les ténèbres, traversées d'éclairs de lumière (explosions)
Les avions : bombardements alliés sur les quartiers industriels (entrepôts, usines)
Les trains qui roulent vers l'est : les convois de déportés, vers les camps de concentration en Allemagne, les camps d'extermination en Pologne.

Desnos, lui-même résistant, évoque les diverses formes de résistance, les résistants sont de tous âges.
"Imprimeurs, porteurs de bombes, déboulonneurs de rails, incendiaires,
Distributeurs de tracts, contrebandiers, porteurs de me
ssages,
enfants de vingt ans, vieillards"
"travail cland
estin"
Cris de souffrance des résistants torturés.
"Fort de Romainville et Mont Valérien / j’ai vengé mes frères assassinés" : les résistants arrêtés sont internés et torturés, certains fusillés au mont Valérien (groupe Manouchian, en 1943), d'autres déportés.
Le veilleur : veiller la nuit, être attentif, se préparer à la lutte (veille du chevalier la veille de
l'adoubement ?)
"Je vous salue vous qui dormez" : le veilleur prend la relève pendant que ses camarades dorment après l'action.
"Que ma voix vous parvienne avec celle de mes camarades,
Voix de l’embuscade et de l’avant-garde française" : les résistants de l'intérieur, FTP (Francs-tireurs Partisans, la résistance armée liée au parti communiste).

Une guerre mondiale.
La guerre converge vers ce point central, Paris, depuis toutes les régions du monde, des quatre coins de l'horizon.
"Des quatre coins de l’horizon à travers les obstacles du globe"
"la terre est un camp illuminé de milliers de feux"
"on bivouaque par toute la terre"
Les hommes qui combattent dans l'ombre ou au sein des armées alliées ("marins, pilotes, soldats") ne forment qu'un seul et immense corps
"Enivrantes et terribles clameurs, rythmes des poumons et des coeurs,
...nés de millions de poitrines"
"Amis, amis et f
rères des nations amies"
"Camarades de toutes nations"

Les autres lieux évoqués dans le poème
"la Tamise, Londres et la vieille Bretagne" : le Royaume-Uni. En 1940, après la défaite française et l'armistice, les Britanniques restent seuls à résister au nazisme, avant l'invasion de l'URSS (juin 1941) et l'entrée en guerre des Etats-Unis (décembre 1941).
"Américains de toutes races et de tous drapeaux" : non seulement les Etats-Unis (New York, San Francisco), mais aussi Canada, Mexique (Tehuantepec), Brésil ( Rio), Cuba. Tous ces pays ont déclaré la guerre à l'Allemagne.
"Océan Pacifique" : guerre contre le Japon, mais aussi ralliement de la Polynésie à la France libre.

"Honolulu" : îles Hawaï (Pearl Harbor)
"Tchoung-King" (Chongqin) : grande ville chinoise sur le cours du Yangzi (Yang-Tsé-Kiang, ou Fleuve bleu), à l'intérieur du pays, dans les zones non occupées par les Japonais (qui contrôlent les régions littorales chinoises depuis 1937) . Chongqin est la capitale du gouvernement chinois du généralissime Jiăng Jièshi (Chiang Kai-chek), qui lutte contre l'occupant japonais avec l'aide matérielle des Etats-Unis.
"Alger, Fès... Dakar ...": la France libre. Depuis novembre 1942, l'Afrique du nord est sous le contrôle des Alliés. Le général de Gaulle fait d'Alger la capitale de la France libre en 1943.
"... Ajaccio" : la Corse est la première région française métropolitaine libérée, par les résistants corses et les troupes de la France libre, en novembre 1943 après la capitulation italienne (en septembre).
"...front de Russie du lac Ilmen à Kiev, du Dniepr au Pripet" : Depuis leur victoire à Stalingrad en février 1943, les Soviétiques sont passés à l'offensive, vers l'Europe centrale et l'Allemagne.

Les résistants dans toute l'Europe occupée : Norvégiens, Danois, Hollandais, Belges, Tchèques,Polonais, Grecs, Luxembourgeois, Albanais et Yougoslaves.
La violence nécessaire
"Moi aussi j’ai abattu mon ennemi"
"Il est mort dans le ruisseau, l’Allemand d’Hitler anonyme et haï
Il est mor
t dans la rue déserte"
"Et d’autres que moi veillent comme moi et tuent"
Desnos a-t-il sauté le pas ? On ne sait pas s'il est passé de la résistance de presse, de la fabrication de faux-papiers, à la résistance armée. La résistance armée (attentats contre soldats et officiers allemands, contre collaborateurs français) à Paris était plutôt le fait, depuis août 1941, des communistes. Le poète André Verdet, ami de Desnos, engagé dans le même réseau de résistance, était passé à l'action armée. A-t-il entraîné Desnos ?

Le veilleur du Pont-au-Change

le Pont-au-Change

Tag(s) : #Robert Desnos 1944 1945, #Le Paris de Desnos, #oeuvres, #college Guillaume Cale

Partager cet article

Repost 0