Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Ombre parmi les ombres..."

"J'ai rêvé tellement fort de toi..."

Ce poème de Robert Desnos est connu comme son "dernier poème".

Ce n'est pourtant pas un dernier poème que Desnos aurait écrit peu avant sa mort à Terezin, mais une version de la fin d'un poème écrit en 1926 : "J'ai tant rêvé de toi".

La confusion vient du fait qu'en juillet 1945, le journal tchèque Svobodne Noviny publie un article sur la mort de Robert Desnos, avec cet extrait du poème de 1926 traduit en tchèque.

Cet article et le poème sont traduits en français et publiés en août 1945 par Les Lettres Françaises.

"J'ai tant rêvé de toi", traduit en tchèque puis retraduit en français, devient ainsi le "dernier poème".

Le "dernier poème" dans la crypte du Mémorial des martyrs de la déportation

Le "dernier poème" dans la crypte du Mémorial des martyrs de la déportation

______________________________________________________

L'extrait de "J'ai tant rêvé de toi" (1926)

J'ai tant rêvé de toi, tant marché, tant parlé,

Couché avec ton fantôme qu'il ne me reste plus,

Peut-être, et pourtant, qu'à être fantôme parmi les fantômes,

Et plus ombre cent fois que l'ombre qui se promène

Et se promènera allègrement sur le cadran solaire de ta vie.

_______________________________________________________________

(source : André Bessière, Destination Auschwitz avec Robert Desnos, édition L'Harmattan, 2001. )

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Trois traductions tchèques de ce poème, par les élèves du Slovanské Gymnazium d'Olomouc :

http://desnos.1944.1945.over-blog.com/2014/11/j-ai-tant-reve-de-toi-traduction-tcheque.html

Tag(s) : #Robert Desnos 1944 1945, #oeuvres

Partager cet article

Repost 0